Domaine militaire

Domaine militaire

Le D3O intéresse beaucoup le secteur militaire, lui permettant de protéger les soldats des impacts de balle ou d’éclat d’obus. Cette matière, inventée récemment en Angleterre par Phil Green, a pour propriété principale d’être molle au départ et de durcir instantanément lors d’un choc, avant de reprendre sa forme initiale. Initialement prévu pour un usage tout à fait différent, il se peut qu’elle soit détournée afin de servir le secteur militaire, principalement dans les zones urbaines où le combat au corps à corps est plus violent.


d3o

Cependant des nouveaux matériaux conçus spécialement pour ce domaine existent aussi, à l’image du « gilet pare-balles liquide » développé par la société Armor Holdings, Gilet en Kevlar recouvrant une véritable armure "liquide", ce gel issu de

Gilet parre balle liquide

 la nanotechnologie se durcit à l'impact et répartit la force de ce dernier sur une très large surface. Plus efficace qu'un gilet classique il est aussi plus léger et plus souple. De plus le liquide est capable d’arrêter aussi bien les balles, les coups contondants, les coupures ou les coups perforants. Ces gilets sont restés cependant rares dans l'armée car très couteux et difficiles à produire en grande quantité.

 


  Gilet conventionnel                             Gilet liquide

 


Dans un autre secteur que l’infanterie : dans l’amélioration des blindages d’unités motorisés, la découverte d’un nouveau matériau stratifié (alliage d’aluminium et de titane), encore plus solide que le béryllium constitue une avancée remarquable. 2 cm d’épaisseur de ce matériau est capable de stopper un projectile en tungstène envoyé à une vitesse de 900 mètres par seconde. Ainsi, un obus perforant envoyé précisément sur le char protégé par ce blindage ne l’abimera sans doute même pas.

12467-c1b29bfebb1f6acc71f581e4d087a7f9-1.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×