Domaine de l’aérospatiale

Domaine de l’aérospatiale

Pour finir, le secteur nécessitant le plus d’innovation et de nouvelles technologies, techniques et matériaux est sans nul doute le domaine de l’aérospatiale. De nombreuses solutions sont apportées chaque jour. A l’image des nouveaux matériaux stratifiés dont nous avons parlé plus haut (alliage d’aluminium et de titane), qui remplacera avantageusement le

space.jpg

le béryllium, rare et couteux, tout en étant plus solide, et qui permettrait un usage prolongé et une vitesse plus élevée des vaisseaux spatiaux. En effet de nombreuses particules sont en suspensions dans l’espace, et avec la force colossale développée par la vitesse d’accélération d’une fusée, la moindre poussière devient un véritable missile, il abime la carlingue et peut même causer l’explosion de la navette  (ainsi, lors du crash de la   navette Columbia, un simple morceau d'isolant heurta l'Orbiter      à environ 800 km/h ! L'effet fut similaire à celui d'une masse de   220 kg percutant une voiture roulant à 120 km/h, l’effet a été   sans appel : la destruction du vaisseau) l’utilisation de nouveaux matériaux est capitale pour ce point précis.

 

D’autre part, le 4 juillet 1997 le flexinol a été utilisé pour faire fonctionner un capteur de poussières installé sur le Rover Sojourner destiné à atterrir sur Mars, prouve  que ce nouveau matériaux pourrait aussi être fortement utile dans des conditions extrêmes, en plus de son implication qui sera certainement importante dans l’industrie.

space-2.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site